Émotions : vivre ses émotions

Vivre ses émotions

Qu’est-ce qu’une émotion ?

Les émotions sont des réactions complexes qui engagent à la fois le corps et l’esprit. Ces réactions incluent un état mental subjectif, tel que la colère, l’anxiété ou l’amour, une impulsion à agir, tel que fuir ou attaquer, que cela soit exprimé ouvertement ou non, et de profonds changements dans le corps, tel qu’une augmentation du rythme cardiaque ou de la pression sanguine.

Certains de ces changements corporels préparent à des actions d’adaptations soutenues. D’autres – tels que les postures, les gestes et les expressions faciales – communiquent aux autres ce que nous ressentons ou ce que nous voulons que les autres croient que nous ressentons.

L’émotion exprime un événement de la vie, associé au sort des personnes, des valeurs et des idées qui leur tiennent à coeur ainsi qu’avec leurs croyances envers elles-mêmes et envers le monde où elles vivent.

Elle est déclenchée par une évaluation de la signification personnelle du sens de ce qui se produit dans la situation, l’événement. La trame dramatique varie d’une émotion à l’autre, chaque émotion ayant sa propre histoire et son propre filtre.

Voici un schéma qui peut traduire ce qui se passe au contact d’un événement :

Emotion

Ecouter ses émotions

Il est parfois difficile d’accepter ses émotions quand on ne sait pas quoi faire d’une telle expérience. Pour Catherine Aimelet-Périssol, auteur de Comment apprivoiser son crocodile, psychothérapeute : « Tout change dès lors qu’on peut se dire : “Cette émotion veut me dire quelque chose d’important pour moi.” »
Elle invite donc à « se mettre à l’écoute de ses émotions et à les regarder comme avec une lampe de poche ». Selon elle, l’angoisse, comme la colère ou la dépression, nous signalent des besoins fondamentaux bafoués.

Tout comme Eckhart Tolle, elle enseigne à devenir “l’observateur” de ce qui se passe en soi, une aventure passionnante dans laquelle le moment présent devient une voie pour mieux se connaître.

Cette façon qu’il a d’amener à se sentir vivant, enraciné dans son corps, ses émotions, va bien à notre époque.

Le présent est l’indispensable toile de fond des “plaisirs minuscules” décrits par Philippe Delerm (La Première Gorgée de bière et autres plaisirs minuscules) ; l’espace dans lequel Oscar, formidable petit garçon cancéreux du dernier roman d’Eric-Emmanuel Schmitt peut vivre toute une vie ; et le socle sur lequel Roger-Pol Droit installe ses 101 Expériences de philosophie quotidienne.

On s’arrête, stop, une pause, et on s’exerce à vivre des choses étonnantes qui ne prennent que quelques secondes, comme « Marcher dans le noir », ou « Prendre une douche les yeux fermés »…

Goûter, sentir, toucher : des moyens accessibles de faire cesser l’angoisse ? Pour peu que l’on y mette de la conscience, le réel peut alors devenir intense et réjouissant, car il est nourri du sentiment d’exister.

Pied de nez à l’angoisse de la mort qui se profile et transcendé par cette perspective qui donne plus de couleur à la vie, le présent trouve alors un nouveau sens.

Si vous souhaitez mieux vivre vos émotions contactez-nous.